L’histoire du Parfum : les 7 familles

Informations élégamment mises à disposition par Fragonard, artisan parfumeur à Grasse

Devant la diversité des compositions parfumées, le Comité Français du Parfum a établi une classification en sept grandes familles, elles-mêmes subdivisées en sous-familles. Ces appellations sont applicables tant pour les créations féminines que masculines.

illus_7_grandes_familles

  • Les hespéridés regroupent des parfums résultant de l’expression des zestes d’agrumes (orange, bergamote…). On distingue l’hespéridé floral chypré, l’hespéridé épicé, l’hespéridé boisé, l’hespéridé aromatique.
  • Les floraux correspondent aux parfums à dominante fleurie (rose, tubéreuse…) : soliflore, soliflore lavande, bouquet floral, fleuri vert, fleuri aldéhydé, fleuri boisé, fleuri boisé fruité.
  • Les fougères, contrairement à leur appellation, ne sont pas le reflet de l’odeur de ces plantes, mais associent des notes boisées et lavandées : fougère, fougère ambré doux, fougère fleuri ambré, fougère épicé, fougère aromatique.
  • Les chyprés doivent leur dénomination à un parfum créé par François Coty en 1917, « Chypre ». Ce sont des odeurs de mousse de chêne accompagnées de notes fleuries et fruitées : chypré, chypré fleuri, chypré fleuri aldéhydé, chypré fruité, chypré vert, chypré aromatique, chypré cuir.
  • Les boisés sont plutôt destinés à une clientèle masculine. Ils utilisent le santal ou le cèdre, mais également le patchouli et le vétiver : boisé, boisé conifère hespéridé, boisé aromatique, boisé épicé, boisé épicé cuir, boisé ambré.
  • Les ambrés, appelés également les orientaux, présentent des fragrances chaudes et poudrées aux fréquents accents vanillés : ambré fleuri boisé, ambré fleuri épicé, ambré doux, ambré hespéridé, semi-ambré fleuri.
  • Les cuirs, davantage masculins, évoquent les odeurs de tabac, de fumée ou de peau : cuir, cuir fleuri, cuir tabac.