Des fermoirs aimantés dans la boutique de Plumes Bijoux

Je vous propose des fermoirs aimantés de haute qualité. Ils existent dans 3 couleurs différentes et finiront élégamment vos créations. Fermoir aimanté couleur, or, rhodium ou gun métal qui permet de placer un cordon de 5mm. Vendu à l’unité chez … Continuer la lecture

Nouvel an chinois : l’année du coq

Adieu l’année du singe de feu, bonjour l’année du coq ! L’Asie réveillonne ce vendredi 27 janvier pour le Nouvel An lunaire, la fête la plus importante de l’année. Les Chinois sont en vacances pour une semaine (ils n’en ont que 2 par an) et se sont déplacés par centaines de millions pour rejoindre leurs familles.

Dans l’astrologie de ce pays, on dit que les personnes nées sous le signe du Coq de feu sont charismatiques et pleines de charme. Si vous êtes Coq, vous êtes à l’aise avec les autres, sociale, aimable et facilement adaptable à votre environnement. Vous restez cependant mystérieuse tout en étant honnête et franche.

La galette des rois de Sandy

Voici la recette de la galette des rois de mon amie Sandy, je l’ai goutée, c’est une tuerie


Tous les ans, avec une amie, on se fait notre dimanche après midi Galette des Rois : je fais la galette, elle ramène la bouteille pour l’accompagnement.

Donc j’ai décidé de vous donner ma recette perso.

Bon, il est vrai qu’il y a 36000 recettes différentes sur Internet, mais perso, je n’aime pas les galettes aux compotes (une galette sans frangipane, non mais on a vu ça où ? lol).

Ensuite, certaines personnes, par question d’âge, de goût ou de culture ou autre, ne consomment pas d’alcool, même pas un peu pour donner un léger goût.

Enfin, la plupart des frangipanes classiques sont souvent un peu sèches, n’ont que le goût d’amandes (qui peut porter un peu au cœur, comme toute bonne chose en consommation excessive malheureusement), ou elles deviennent des fois un peu trop lourdes à cause de l’ajout de crème pâtissière (OK, OK c’est la base de recette des galettes de grands chefs, mais bon, ils ont eux aussi commencé dans leur propre cuisine avec leur propres mixtures…. et je n’avais pas envie de copier, juste de changer)

Le truc c’est que j’aime la frangipane, mais elle ne doit pas être sèche, ni trop lourde à digérer, et avoir un arrière goût au palais, sans pour autant sortir l’alcool ou la fleur d’oranger.

Voilà mon secret :

Four à préchauffer à 200° (Thermostat 6/7, ou 150° pour chaleur tournante)

2 pâtes feuilletées (forcément, la palisse)

(CS pour cuillère à soupe, CC pour cuillère à café, CT pour cuillère à thé)

– 12 cuillères à soupe de Poudre d’amande (bien remplies, mais pas l’équivalent non plus de 3 cuillères en 1 seule Shocked )
– 2 CS de sucre blanc
– 2 CS de sucre roux
– 2 oeufs
– 1/2 plaquette de beurre ramolli (125gr)

Je commence par battre le beurre avec mon mixer, puis j’ajoute les oeufs, 1 à 1en mélangeant toujours.

puis j’ajoute les sucres et la poudre d’amandes.

Ça, je dirais que c’est la base classique (avec toutefois moins de poudre d’amandes).

Là où je mets ma touche perso, c’est que je mets plus de poudre d’amandes, car j’ajoute en plus :

– 2 CS de compote de pommes/poires (ou de pommes seulement)
– 2 CS de crème fraiche (allégée si vous voulez)
– 1 CT de vanille liquide (perso, je suis une grande fan de cette vanille : grande consistance, goût correct pour beaucoup de préparations, et rapport quantité prix imbattable pour moi)

et enfin, le dernier ingrédient, qui peut donner ce petit arrière goût un peu fort, sans pour autant être de l’alcool, ni trop ressortir pour ne pas gâcher le goût de la galette, c’est tout simplement 1 CT de poudre à cappuccino instantané. Ben oui, c’est ce que je fais moi en tout cas. Il y en a bien qui font leur galette à la pistache, à la pomme, à la noisette, ben moi, je mets un peu de cappuccino dedans. En même temps, ceux qui commencent à suivre un peu mes sujets en cuisine ont du bien comprendre que je ne fais pas toujours des recettes très conformistes…  Razz

Donc j’ajoute tous ces derniers ingrédients à ma préparation classique de base, je prends une pâte feuilletée, que j’étale dans mon poule à pizza (le diamètre correspond justement à la taille de ma pâte feuilletée, sans rien découper en général), je fais plein de petits trous à l’aide d’une fourchette, puis je mets ma préparation au milieu de la pâte.

J’étale en tournant, de l’intérieur vers l’extérieur du cercle (pour éviter de faire trop de zones d’air), en laissant 1 à 1,5cm de bord de pâte.

Mettre la fève dans la préparation. mélanger 1 jaune d’oeuf avec 2 CS d’eau et 2 bonnes pincées de sucre. Badigeonnez le bord de la pâte avec la préparation, puis mettez le 2e rouleau de pâte par dessus. Tassez légèrement du centre vers le bord pour chasser le plus d’air possible, puis fermez les bords en les collant (je fais pression avec mes doigts pour fermer correctement), puis une fois tout le cercle fermé, tasser encore un peu la pâte, pour étaler la préparation vers les bords.

Etaler au pinceau l mélange jaune d’oeuf/eau/sucre, puis dessinez au cutter dessus (la plupart des recettes vous disent de faire des motifs au couteau, mais celui-ci accroche couvent la pâte. De la même manière qu’on utilise un pinceau spécial pour la cuisine, je réserve un cutter spécialement pour ce genre de travaux culinaires). Avantage du cutter, c’est qu’on ne fait qu’effleurer la pâte, ça découpe quand même, sans pour autant avoir un trou dans la pâte.

Mettre au four 10mn, puis baisser le four à 150° (Thermostat 5, ou 100° pour chaleur tournante) et laisser cuire encore 15 à 20mn.

La galette est prête !

Bon Appétit !

Visite à Bijohrca Paris (1)

Comme je vous le disais il y a quelques jours dans un précédent article, j’ai eu la chance d’être invitée  Au salon du bijoux professionnel : Bijohrca Paris.
Installé sur 2 niveaux, j’ai eu la chance de voir de bien jolies choses.

Au rez-de-chaussée, la technique et les fournisseurs.

Fournisseurs-01 Fournisseurs-02Un immense étalage de perles, apprêts et autres accessoires,
le rêve de toutes les créatrices de voir réunis en un seul endroit autant de choix.
Des exposants du monde entier proposent leurs produits.
Pour en avoir fait l’expérience je vous déconseille l’achat au poids. Un vrai gouffre financier car toutes ces petites choses très légères prises ensemble sont bien lourdes.

Au niveau au dessus, l’accueil de la presse où vous trouvez les documentations sur les exposants.

Ensuite c’est la beauté à l’état pure.
Du plus grand au plus petit créateur, vous découvrez la beauté et l’originalité. De la perle d’eau douce aux pierres précieuses, de la céramique à l’argile, des plumes, du cuir, des tissus, toutes ces matières utilisées pour le plaisir des yeux.

Je vous parlerai bientôt des créateurs qui m’ont particulièrement plus.