L’histoire du Parfum : les matières premières d’origine animale

Les matières premières d’origine animale, beaucoup moins connues que les végétales, sont maintenant presque systématiquement remplacées par des produits de synthèse afin de préserver la survie des espèces.

  • L’ambre gris est une concrétion intestinale du cachalot que l’animal rejette de façon naturelle. Très coûteux dans sa version naturelle, il constitue une matière précieuse en parfumerie.
  • Le musc se présente sous forme de grains fortement odorants contenus dans une poche sous le ventre de chevrotins en période de reproduction.
  • La civette correspond à une sécrétion d’odeur musquée d’un mammifère carnassier proche du chat sauvage présent en Éthiopie et en Inde.
  • Le castoréum est une matière odorante produite par des glandes de castor.

illus_matieres_premieres_animales

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.